| Retour aux actualités et inspirations

Le recrutement à l’heure du digital

Depuis la fin des années 1990, les méthodes de recherche de cadres dirigeants ont beaucoup évolué. Certes, le téléphone reste, comme il l’était déjà, un outil central pour identifier et approcher les candidats mais, à l’époque, les sources de recherche étaient réduites aux annuaires papier… Et les candidatures transitaient essentiellement par voie postale…

 

Le digital a totalement révolutionné les pratiques du recrutement.

Aujourd’hui, on n’imagine plus recevoir de candidatures autrement que par courriel, les CV sont tous sous format électronique et de nombreuses sources de recherche informatiques sont venues compléter les bases d’information papier. Tout candidat se doit d’avoir un profil professionnel à jour sur une plateforme de contact : Linked In, Viadeo, Xing, Doyoubuzz….

Chacun y va de sa note personnelle pour faire entrer les pratiques du digital dans ses méthodes et contribuer ainsi à moderniser son image en profitant de l’acte de recrutement comme vecteur de communication.

Ainsi un VPciste qui pratique l’approche directe de candidats par le biais de textos dans le but de bousculer une image traditionnelle et de rajeunir ses équipes…Ou un cabinet de recrutement publiant ses annonces sur Pinterest….
Pourquoi pas ? L’innovation est souvent utile….tant que la qualité reste au rendez-vous !

L’utilisation des outils internet présente de nombreux atouts :

  • délais de traitement des candidatures raccourci,
  • terrain de chasse élargi géographiquement,
  • réalisation d’entretiens à distance grâce à Skype par exemple.

Mais cette facilité de mise en relation ne doit pas banaliser l’acte de recherche de candidats pour les consultants et l’acte de recherche d’emploi pour les candidats. À chacun d’être vigilant. L’adéquation d’un profil à un poste, et vice-versa, doit être mûrement réfléchie, préparée et analysée. La profusion et la vitesse ne doivent pas faire négliger la qualité.

N’oublions pas que nous sommes dans un « business de personnes » !

Grant Alexander accorde la plus grande importance à la qualité des relations bâties avec tous ses partenaires : candidats, prospects, clients. Pour nous, rien ne remplacera jamais la poignée de mains et la discussion les yeux dans les yeux. Le non verbal est crucial et la technologie ne peut rien faire sur cet aspect-là. C’est pourquoi nous cultivons dans le même champ tradition et modernité.

Si les outils ont changé, les fondamentaux restent plus que jamais vrais.

Il appartient à chacun de s’approprier les nouvelles règles du jeu ; réactivité accrue liée à internet, mondialisation du marché, multiples façons de postuler. Mais in fine, c’est toujours la rencontre physique qui pèsera le plus dans la décision ultime.

Auteur : Grégoire Beaurain – septembre 2016 

Voir aussi : Se connaître pour se reconnaître, à propos de l’importance des relations intuitu personae dans la qualité d’un recrutement