pictogramme newsletter pictogramme newsletter


| Retour aux actualités et inspirations

La fidélisation des hauts potentiels par l’Athlete Thinking

Notre expérience du Développement du Leadership et du Conseil en Ressources Humaines nous amène à réinventer sans cesse de nouveaux programmes d’accompagnement des entreprises dans leurs problématiques RH à l’aune de notre philosophie Athlete Thinking®.

Sybille Delaporte, Directrice Conseil et Développement du Leadership chez Grant Alexander nous livre un retour d’expérience : comment déployer les hauts potentiels afin d’éviter qu’ils se volatilisent prématurément ?

 

 

Sybille Delaporte, comment en êtes-vous venue à appliquer la méthodologie Athlete Thinking® à la fidélisation des hauts potentiels ?

S.D. La pratique de notre métier chez Grant Alexander est guidée par l’Athlete Thinking®. C’est à la fois pour nous une philosophie et une méthodologie. Conçue avec des coachs sportifs et des préparateurs mentaux, la méthodologie Athlete Thinking® s’intéresse, par le biais d’un outil propriétaire, à l’optimisation de la performance managériale par le développement des différentes dimensions mentales propices à la réussite. Tel le sportif de haut niveau, un manager capable de mobiliser ses forces mentales pourra ainsi déployer le meilleur de lui-même. C’est pourquoi nous appliquons cette méthodologie dans de nombreuses problématiques de développement individuel et collectif.

 

Pourquoi est-il important de chouchouter les hauts potentiels ?

S.D. La principale difficulté pour une entreprise qui dispose d’un vivier de hauts potentiels est d’éviter qu’ils se volatilisent, happés par un marché très actif en matière d’emploi des cadres. Or, pour que ces hauts potentiels envisagent des perspectives d’avenir dans une entreprise, encore faut-il qu’ils aient été identifiés et sensibilisés, qu’ils puissent partager avec leurs directions une vision et envisager des potentialités de carrière, même si elles ne sont pas encore lisibles dans la structure. Cela implique pour les DRH d’avoir une approche très prospective et un programme adapté.

 

Quel programme avez-vous été amenée à proposer en matière de motivation des hauts potentiels ?

S.D. Une entreprise en pleine transformation avec une forte ambition de développement nous a interrogés pour savoir comment engager et développer ses ressources clés autour d’un projet qui serait de nature à les fédérer. Reconnaître, anticiper et booster sont les 3 maîtres mots face à ce type de problématique.

Tout d’abord, identifier… Repérer en amont les collaborateurs à haut potentiel à partir de critères et de qualités tels que : la capacité à apprendre plus vite que les autres, l’esprit de leader, l’adaptation au changement, la gestion du stress, etc. Déterminer des opportunités de postes qui pourraient s’ouvrir en fonction des projets déployables dans la stratégie de l’entreprise.

Puis, structurer…Définir les challenges de nature à mobiliser ces hauts potentiels de manière transversale afin d’accroître leur visibilité dans l’entreprise. Et faire vivre ce réseau de hauts potentiels en créant une communauté pour renforcer le sentiment d’appartenance.

 

Comment appréhendez-vous ces hauts potentiels pour éviter la fuite des talents ?

S.D. L’objectif est de booster leur implication dans l’entreprise en attendant qu’ils soient emmenés vers d’autres postes. Il faut leur apporter une attention particulière afin qu’ils aient les moyens de se projeter dans le projet de l’entreprise dans une logique de progression personnelle. Le programme repose sur la mise en place :

– de clés individuelles pour permettre à chacun de connaître ses forces,

– de programmes collectifs créant des occasions de travailler ensemble,

– d’opportunités de visibilité auprès du Comité de Direction et de projection dans une structure en devenir.

L’ensemble de ce programme repose sur l’émergence d’une culture commune que nous construisons autour du leadership Athlete Thinking®.

 

En quoi votre méthodologie Athlete Thinking® vous permet-elle de structurer votre démarche ?

S.D. Pour chaque personne identifiée, nous établissons à travers un questionnaire, une cartographie personnalisée de ses caractéristiques mentales et des points forts qu’elle met déjà en œuvre et qui lui ont permis de se placer parmi les cadres à haut potentiel. Nous identifions les composantes mentales sur lesquelles ils se sont appuyés pour réussir et quelles ont été ces réussites. Puis nous accompagnons le développement de ces atouts dans la durée, en optimisant les points qui le nécessitent. Cette potentialisation des compétences se fait à la fois de manière individuelle et à travers des workshops collectifs qui renforcent le sentiment d’appartenance à une communauté spécifique au sein de l’entreprise. Ces workshops permettent de partager les expériences de succès pour en tirer l’apprentissage d’une dynamique d’agilité. Ils permettent également de mener des réflexions conjointes sur des projets transversaux qui feront émerger les futurs managers des activités en construction.

 

Athlete Thinking® : pour Grant Alexander, une philosophie et une méthodologie

Nous pensons que la réussite (au sens de la réalisation de ses objectifs), dépend de la capacité de chacun à atteindre sa zone de performance optimale, et cela dans le plaisir. C’est ce qu’on appelle le flow ou encore la fun zone, cet état qui fait cohabiter plaisir et performance. Une zone que chacun peut atteindre, à condition de favoriser et développer les différentes dimensions mentales qui optimisent la performance, tels les sportifs de haut niveau.

Ce pourquoi nous avons développé la méthodologie Athlete Thinking®, un programme basé sur un questionnaire, outil d’échange et de développement, qui travaille sur 9 dimensions mentales favorables à l’optimisation de la performance et à l’atteinte du flow. Il vient compléter notre système d’évaluation 3D qui vise à apprécier un individu dans sa globalité : savoir-faire, savoir-être et savoir-se développer (ou savoir optimiser son potentiel).

Le savoir-faire c’est la compétence métier vérifiée par nos consultants sectoriels, le savoir-être ce sont les caractéristiques de personnalité mesurées par des tests et validées par notre connaissance de la culture de nos clients, et enfin le savoir-se développer ce sont les dimensions mentales propices à l’atteinte de la performance optimale.

Nous poursuivons ainsi le déploiement de leaders Athlete minded dirigés par un objectif puissant, un but ultime, qui donne du sens à leur engagement dans le plaisir.

 

« L’Athlete Thinking® n’est pas la compétition à tout prix. C’est une philosophie qui permet de considérer la vie comme une succession d’étapes à franchir dans le plaisir pour se réaliser, se dépasser et s’épanouir. »

 

– janvier 2019 –

Sybille Delaporte, Directrice Conseil et Développement du Leadership chez Grant Alexander