Les Echos : Grant Alexander à nouveau parmi les meilleurs cabinets de recrutement !

Pour la troisième année consécutive, Grant Alexander obtient 5 étoiles au palmarès des Echos dans la catégorie Executive Search.

 

Dans le palmarès 2020, Grant Alexander se distingue à nouveau dans les catégories Executive Search et recrutement de managers et spécialistes avec la mention excellent ***** qui correspond à un score beaucoup plus élevé que la moyenne, et situe le cabinet dans le haut du classement.

 

Établi depuis l’année 2018 par le Journal des Echos en coopération avec Statista, ce classement recense les 260 meilleurs cabinets de recrutement sur les 3500 implantés en France.

Grant Alexander est fier de figurer parmi ce palmarès, en se plaçant parmi les meilleurs professionnels du recrutement. Cette démarche s’inscrit dans la stratégie de croissance et de développement du cabinet.

Nous remercions nos candidats et clients pour la confiance qu’ils nous accordent.

 

Méthodologie de l’enquête : la liste des meilleurs cabinets et portails de recrutement dressée par Statista pour Les Echos comprend les cabinets et les portails qui ont obtenu les meilleurs scores lors d’une enquête menée du 15 mai au 19 juin 2019, grâce à l’administration de plus de 5500 questionnaires et l’étude d’un panel en ligne de 2000 personnes cibles.

Le management de transition au féminin

 

« Je comprends maintenant ce qu’une femme peut ressentir seule face à un Comex ou un Codir composé uniquement d’hommes ! » réflexion d’Alban Azzopardi, Directeur de Grant Alexander Executive Intérim, seul homme devant une assemblée de femmes le 14 novembre dernier…

 

Réflexion fort à propos puisque cette réunion de femmes qu’animai MARIE PAILLARD dans le cadre de nos Petit-Déjeuners Experts, en partenariat avec Marie Louise Bigot, Présidente DFCG Au Féminin Ile de France, l’Association Nationale des Directeurs Financiers et des Contrôleurs de Gestion au féminin (DFCG), avait pour objectif de parler du Management de Transition au féminin.

 

Situation, perspectives, positionnement, attentes… Marie Paillard a eu le plaisir de recevoir une trentaine de femmes managers de transition,  dans les locaux de Grant Alexander, pour partager leurs vécu et réflexions sur le marché du Management de Transition en féminin.

 

DG, DAF (nombreuses de la DFCG), DRH, et DirCom, la moitié d’entre elles avait déjà expérimenté le management de transition. Toutes avaient une large expérience du management et de son exercice parfois délicat dans des univers particulièrement masculins.

 

Alors, en transition ou en poste à durée indéterminée, les choses sont-elles radicalement différentes ?

 

Pas réellement, si l’on considère les chiffres : on compte 23% de femmes parmi les managers de transition et 17% dans les Comex des entreprises (INSEE 2018). Léger avantage quand même au Management de Transition ;). A l’heure du baromètre Egalité femmes-hommes qui invite les entreprises à féminiser plus encore leurs postes de direction et du fort développement du recours au Management de Transition, la convergence ne pouvait pas nous échapper. Surtout si l’on considère le nombre de femmes avec de magnifiques parcours de dirigeante, ayant largement fait leurs preuves, mais qui ont un rapport au travail « altéré » par la parentalité, qui les invite à penser autrement l’équilibre boulot/famille. Leur légitimité est tout aussi forte que celle des hommes. Cela va sans dire ? Oui, mais cela va un peu mieux en le disant.

 

Féminiser plus encore le Management de Transition n’est pas une finalité en soi. Mais c’est un axe de développement d’un vivier de talents plus riche encore, alors que la demande ne cesse de progresser. 

En 4 ans, le marché a en effet augmenté de 117% (chiffre FNMT).

 

En proposant ce Petit-Déjeuner Expert aux Manageuses de Transition, Marie Paillard voulait libérer la parole et nourrir les esprits d’expériences croisées. Renforcer la légitimité. Créer l’autorisation. Voire, pourquoi pas, enclencher des initiatives.

 

A la faveur des échanges, il est apparu qu’en tant que femmes à des hauts niveaux de responsabilité, elles avaient souvent eu le sentiment d’être seules, de devoir redoubler de compétences pour être prises au sérieux, d’être jugées trop spontanées et pas assez politiques. Nombre d’entre elles, sortant de leur zone de confort, ont souffert du syndrome de l’imposteur. Des constats qui ne se cantonnent pas à l’exercice du Management de Transition mais qui prennent un relief plus net encore lorsqu’on se trouve dans des situations temporaires, souvent liées à des enjeux de transformation, de réorganisation ou d’urgence. Fort heureusement, ces femmes se reconnaissent des atouts précieux pour relever le défi : empathie, courage, instinct, adaptabilité et contrôle de soi. Et constatent qu’une mission de Management de Transition réussie est l’opportunité de prouver leur grande capacité d’intégration rapide.

 

Les participantes ont également insisté sur la recherche de sens dans les missions qui leur sont confiées. Elles ont besoin en effet de se rendre utiles, d’apporter une contribution concrète à l’entreprise et de sentir un engagement mutuel tout au long de la mission. Elles apprécient par ailleurs d’avoir la liberté de partir vers un autre projet une fois le résultat atteint. Et insistent sur l’importance des périodes intermissions pour continuer à se former afin d’être en phase avec un marché en changement perpétuel.

 

Sens, liberté, progression… N’est-ce pas là le credo des millennial.e.s ? Assurément ! Ce nouveau rapport au travail des nouvelles générations serait donc le même que celui des générations X arrivées dans la quarantaine et au-delà.

Il y fort à parier que cela gagnera petit à petit les générations au fil de leur évolution en âge et de leur parcours professionnel.

 

Réinventer le travail, n’est-ce pas un formidable projet auquel contribue le Management de Transition ?!

 

Pour conclure, force est de constater que le marché du Management de Transition au féminin a de beaux jours devant lui. L’émergence de nouvelles demandes de compétences en transition sur des fonctions plus traditionnellement féminines (communication, digital, data…) associée à l’évolution des mentalités des employeurs vis-à-vis du télétravail et à l’explosion du travail en mode projet ne pourront qu’y contribuer !

 

 

Les Petit-Déjeuners Experts se poursuivent. Rendez-vous prochainement pour parler du Management de Transition en Afrique. A suivre…

 

 

Grant Alexander Executive Intérim accompagne ses clients dans leur développement et leur permet de franchir un cap en déployant pour eux, souvent dans l’urgence, des équipes fortes et agiles dans des situations d’urgence managériale, de crise, de croissance rapide ou de changement.

 

Marie Paillard – Consultante en Management de Transition 

marie.paillard@grantalexander.com – 07.61.37.05.84

Croissance de 37% du CA pour l’exercice 2018-2019 !

Encore une très belle année de croissance pour Grant Alexander : le chiffre d’affaires du cabinet progresse de +37%, soit 11,5 M€ pour l’exercice 2018-2019.

 

Grant Alexander compte désormais 45 collaborateurs.

 

Poursuivant son développement de cabinet RH multispécialiste, Grant Alexander renforce encore ses expertises et ses practices sectorielles avec l’arrivée de nouveaux consultants.

Pierre Brigadeau, qui a rejoint le cabinet en septembre en qualité de Directeur Général Adjoint, avec un parcours de nombreuses années dans le secteur assurantiel, permet ainsi le renforcement de la Practice Assurance.

Le pôle Leadership Development est repris par Anne-Laure Pams, Consultante et Coach.

Par ailleurs, Jean-Philippe Collin apporte à Grant Alexander son expérience de plus de 40 ans dans le secteur de l’industrie et rejoint Grant Alexander en qualité de Senior Advisor.

 

Le développement du cabinet est accompagné géographiquement par l’ouverture d’un nouveau bureau à Toulouse, après ceux de Paris, Lyon, Marseille et Nantes.

Grant Alexander poursuit ainsi sa politique de rapprochement régional avec des réponses au plus près du tissu économique local.

Sous la responsabilité de Grégory Garcia-Bratti, le bureau s’est déjà doté des compétences d’une Chargée de recherche en la personne de Marine Jung et d’une Consultante Executive Search spécialiste de la Practice Juridique et Fiscale, Morgane Coenen.

 

L’activité Management de Transition poursuit également son fort développement.

Grant Alexander Executive Interim enregistre une croissance de +38% et s’impose peu à peu comme un acteur incontournable du marché du Management de Transition (après 3 années d’existence, le cabinet est classé Excellent par le Magazine Décideurs).

L’équipe s’est encore étoffée cette année avec l’arrivée de Joelle De Saint-Martin, au poste de Consultante et Directrice associée, et de Stéphanie Guibot, Talent Assessment Manager.

 

Pour plus d’informations : veronique.mauge@grantalexander.com

 

La belle équipe – Séminaire Ajaccio

Comme chaque année, Grant Alexander a réuni l’ensemble de ses collaborateurs pour un séminaire de fin d’exercice… il a eu lieu cette fois sur l’île de Beauté : la Corse ! Et a salué à nouveau une forte croissance, avec une augmentation de +37% de notre chiffre d’affaires pour l’exercice 2018-2019.

Sous le signe de l’Athlete Thinking® bien sûr, ce séminaire a été l’occasion de féliciter le travail de nos équipes et de rassembler nos énergies au service des clients et des candidats que nous accompagnons. Il nous a également offert une nouvelle occasion de vivre tous ensemble pendant 2 jours les valeurs qui nous portent : l’élégance, le partage, l’enthousiasme et l’engagement.

Au programme : #travaux #jeux #sport #détente et #fête ! Une bonne application pratique de notre philosophie Athlete Thinking® pour se réaliser et se dépasser dans le plaisir.

Nouvelle implantation à Toulouse

 

 

Grant Alexander ouvre un nouveau bureau à Toulouse pour répondre aux besoins des acteurs économiques du Grand Sud-Ouest

 

 

 

 

Présent à Paris, Lyon, Marseille, et plus récemment Nantes, Grant Alexander poursuit son développement avec l’implantation d’un nouveau cabinet à Toulouse sous la direction de Grégory Garcia-Bratti.

 

Grégory Garcia-Bratti rejoint Grant Alexander en tant que Directeur Régional, pour développer l’activité Executive Search dans le Grand Sud-Ouest et apporter son expertise du secteur de l’industrie et des fonctions Support.

Avec cette nouvelle extension des implantations sur le territoire français, Grant Alexander poursuit sa volonté d’apporter des solutions locales et rapides aux besoins croissants des entreprises régionales.

 

Diplômé en Biologie Cellulaire, Marketing et Management, Grégory Garcia-Bratti a affûté ses compétences en Ressources Humaines par une première partie de parcours au sein du cabinet de recrutement anglo-saxon Michael Page, tout d’abord comme consultant puis en qualité de manager executive senior, spécialiste des métiers du BTP, de la Finance et du Conseil.

Une pratique courante de l’anglais et de l’espagnol lui permettent d’intervenir pour des groupes de dimension internationale.

Il prend en 2015 la Direction Régionale des 2 cabinets de recrutement middle et top management de The Adecco Group (Spring et Badenoch & Clark) afin de manager et développer les équipes sur le Grand Sud-Ouest.

En rejoignant Grant Alexander, Grégory Garcia-Bratti apporte aux clients de ce cabinet de Conseil RH et Recrutement sa connaissance aiguisée du marché de l’emploi local ainsi qu’une grande maîtrise de ses spécificités pour la recherche et la sélection de profils de managers et d’experts.

 

Contact :

Email : gregory.garciabratti@grantalexander.com

Tél. : +33 (0)6 20 80 66 58

 

 

De nouvelles expertises chez Grant Alexander Executive Interim

Poursuivant son développement, Grant Alexander Executive Interim étoffe ses équipes de nouvelles compétences.

 

GAEI est heureux d’accueillir dans ses équipes Joëlle de Saint Martin et Stéphanie Guibot.

 

Elles viennent accroître les capacités d’intervention de Grant Alexander auprès des entreprises en situation de transformation ou de transition avec des expertises complémentaires.

 

Dans ce déploiement progressif de ses ressources au service des entreprises, GAEI poursuit le credo qui l’anime depuis sa création en 2016 : agilité, rapidité, spécialité.

 

 

Stéphanie Guibot rejoint Grant Alexander Executive Interim en qualité de chargée de Sourcing et d’Assessment.

Diplômée d’un master 2 de l’INSEEC Paris, elle a exercé durant 13 ans différentes fonctions au sein de cabinets de conseil et de recrutement, et notamment depuis 2016 auprès d’un acteur spécialisé dans le management de transition dont elle a accompagné le développement en contribuant à la croissance de la marque. Spécialiste du recrutement, son tempérament entrepreneur et sa polyvalence l’ont naturellement poussée vers des entreprises en création et l’ont amenée à travailler sur des problématiques structurantes de transformation et de développement.

stephanie.guibot@grantalexander.com

 

 

Joëlle de Saint-Martin rejoint Grant Alexander Executive Interim en qualité de Directrice associée et consultante.

Diplômée de l’école de Physique-Chimie de Paris (ESPCI) et de l’IFP School, elle a évolué au sein de grandes entreprises en France et au Royaume-Uni dans des postes de Direction sur des questions stratégiques de « corporate development » et de M&A, après avoir débuté son parcours comme consultante au sein d’un cabinet conseil en stratégie. Elle a notamment œuvré pour des groupes leaders dans le monde des Telecoms et du paiement et a renforcé ses compétences en matière de gestion de la ressource humaine par une formation au coaching. Son parcours l’amène naturellement à intervenir auprès des Comex et des dirigeants.

joelle.desaintmartin@grantalexander.com

 

 

Grant Alexander Executive Interim est dirigé par Alban Azzopardi.

Pour toute information, alban.azzopardi@grantalexander.com

 

Les intelligences multiples en entreprise

 

Grant Alexander, partenaire du Cercle du Leadership depuis 2015, participe activement à ses différents travaux, conférences, débats et publications.

 

 

Les travaux des membres du CDL sont orientés chaque année sur une thématique spécifique.

Ceux de l’année 2016 étaient sous le signe de l’engagement du dirigeant.

Ceux de l’année 2017 s’intéressaient aux sens.Ceux de 2018 se sont confrontés aux intelligences multiples en entreprise et ont donné lieu à la parution d’un livre passionnant co-écrit par de multiples intelligences d’entreprises.

 

 

 

Qu’en dit le Cercle du Leadership ?

 

« On dira d’un être qu’il est intelligent si son esprit est vif ou mesuré, ou encore si son raisonnement est scientifique ou pertinent. Mais quelles compétences multiples se cachent vraiment derrière l’intelligence ?
Et comment les déceler, les comprendre, les développer ?
Appuyé par de nombreux témoignages de professionnels, cet essai revisite la théorie des intelligences multiples d’Howard Gardner.
Déclinées au nombre de 9, les intelligences de Gardner sont ici adaptées au contexte de l’entreprise. Nous n’avons pu résister à la tentation d’y associer une 10e intelligence : l’intelligence artificielle, désormais si présente dans nos quotidiens.
Un voyage à travers ces intelligences incontournables est ici proposé, où sont dévoilées les intelligences logique, stratégique, émotionnelle, relationnelle, créative, situationnelle, pédagogique, corporelle, existentielle et enfin, artificielle. »

 

Henri Vidalinc, Président de Grant Alexander, et Sybille Delaporte, Directrice Conseil et Développement du Leadership, ont co-écrit un chapitre du livre sous la forme d’une contribution sur l’intelligence corporelle : La cohérence du corps et de l’esprit.

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-les en cliquant sur leur nom !

 

A propos du Cercle du Leadership :

Fondé et présidé par Philippe Wattier, dirigé par Raphaëlle Laubie, le Cercle du leadership compte environ 200 membres et partenaires, grandes entreprises industrielles, entreprises de service ou de prestations intellectuelles. La vocation du CDL est de réunir des dirigeants désireux de promouvoir une vision et des actions innovantes en matière de management et de leadership. Il offre un espace de réflexion et d’échanges avec la particularité de réunir les points de vue de dirigeants venant de toutes les fonctions de l’entreprise.

Plus d’informations : http://lecercleduleadership.net

Le 360°+ AT, nouvel outil d’évaluation des managers

 

Grant Alexander propose un nouvel outil d’évaluation pour enrichir ses programmes de développement du leadership. Elaboré avec le cabinet Valérie Servant Conseil, le 360°+ AT combine les vertus de l’assessment miroir avec les dimensions mentales favorables à l’optimisation de la performance de notre méthodologie Athlete Thinking®.

 

 

Le 360°+ AT est né de l’idée que l’observation des composantes mentales d’un manager permet, dans un outil d’évaluation global, de déterminer un profil de leadership plus complet et d’en tirer un programme de développement managérial plus efficace.

Rappelons que le 360° est un outil miroir qui permet au manager de faire un bilan de ses pratiques managériales et de son leadership et de le confronter à la perception de son environnement professionnel : pairs, N-1, N+1, partenaires, clients.

Il donne généralement lieu à l’établissement d’un plan de développement.

En y ajoutant l’appréciation des 9 dimensions mentales qui favorisent la performance, on obtient une réelle photographie à 360° des atouts et points d’amélioration du manager évalué : forces mentales, comportements et pratiques managériales.

L’Athlete Thinking®s’intéresse en effet aux capacités d’adaptation, de gestion de ses émotions et de son environnement, de concentration, à la confiance en soi, à la conscience de soi, à la détermination, au savoir exploiter ses ressources, travailler en équipe.

Toutes dimensions mentales qui sont le propre des sportifs de haut niveau et qui mènent à la réussite lorsqu’elles sont bien mobilisées. Et ceci dans tout domaine de la vie, au-delà du sport.

Observer à un instant T ces composantes mentales, en prendre conscience, et les travailler, est un atout puissant pour le développement d’un leadership agile.

Le 360°+ AT est un outil d’appréciation très fin car il permet de confronter les résultats obtenus par le manager évalué et ceux déterminés par ses collaborateurs. L’observation des écarts entre ces évaluations apporte un décryptage précis du profil managérial sous différents critères et induit des voies claires de développement.

On s’intéressera alors aux moyens d’accompagner le manager pour lui permettre de progresser sur les plans comportementaux et managériaux mais aussi de développer ses forces mentales, grâce à l’Athlete Thinking®.

L’outil peut également, au-delà de l’évaluation de la personne, révéler des problématiques organisationnelles qu’il sera alors possible d’intégrer dans un diagnostic plus global.

 

– février 2019 –

Sybille Delaporte, Directrice Conseil et Développement du Leadership de Grant Alexander

Optimisme nuancé sur le marché du recrutement

Après deux très belles années de croissance à plus de 10%, le marché du recrutement a connu un ralentissement en 2018 à +5,8% par rapport à l’année 2017

 

Le syndicat professionnel Syntec Conseil en Recrutement publie tous les mois un indicateur avancé de l’emploi des cadres en France : le baromètre du chiffre d’affaires de ses adhérents, les principaux cabinets de recrutement français. 

 

Si l’on observe l’ensemble de l’activité sur une année, cet indicateur témoigne d’une situation contrastée à la fin 2018. Avec une croissance de + 5,8% sur l’année par rapport à l’activité de 2017, le marché est toujours en croissance très positive mais les perspectives se tassent et les inquiétudes resurgissent.

Seuls les cabinets les plus solides et les plus dynamiques peuvent faire face avec optimisme à un marché fragilisé par un contexte économique plus tendu tant en France qu’aux niveaux européen et international.

 

Le baromètre Syntec mesure également les indices de confiance et de satisfaction de ses membres.

Etabli auprès des dirigeants de cabinets de recrutement qui sont les principaux partenaires de l’emploi des cadres de direction dans les différents secteurs de l’économie française, il est ainsi un bon indicateur de l’activité économique et des perspectives.

L’indice de satisfaction de l’activité en cours des cabinets est à un niveau de 82, soit assez similaire à celui enregistré à la fin de l’année 2017 (comparé à un indice de départ de 100 établi en avril 2011). Il reflète un business de fin d’année émoussé par le contexte de tensions sociales enregistré en France.

L’indice de confiance témoigne quant à lui d’une certaine inquiétude des consultants en recrutement : à un niveau de 40, la confiance quant à l’évolution du chiffre d’affaires pour les trois prochains mois est faible (indice de départ établi à 100 en avril 2011).

 

Progression du marché du recrutement enregistrée par les membres du Syntec sur les 7 dernières années :

 

2012/2011 : – 15%

2013/2012 : – 16%

2014/2013 : + 0,3%

2015/2014 : + 4,4%

2016/2015 : + 12,9%

2017/2016 : + 11,3%

2018/2017 : + 5,8%

 

 

Grant Alexander Executive Interim grandit encore

Grant Alexander Executive Interim étoffe ses équipes de deux nouvelles compétences pour poursuivre son développement.

 

 

Depuis la création du métier de l’Executive Interim chez Grant Alexander en 2016 par Alban Azzopardi, les chiffres du Management de Transition sont en forte croissance.

Engagé dans une logique de réponse agile et performante auprès de ses clients, GAEI a connu un accroissement de 80% de son activité pour l’exercice 2017-2018.

 

Sophie Germain et Marie Paillard rejoignent GAEI en ce début d’année 2019.

 

Après avoir passé plus de 20 années entre Directions des Ressources Humaines et Executive Search pendant lesquelles elle a peaufiné ses connaissances RH et acquis une large maîtrise des outils d’Assessment, Sophie Germain apporte dorénavant sa vision plurielle du métier au Management de Transition. Elle remplit la fonction de Responsable du Sourcing et de l’Evaluation des Talents.

sophie.germain@grantalexander.com

 

Marie Paillard rejoint l’équipe en tant que Directrice associée. Consultante en Management de Transition depuis plusieurs années, elle a à son actif plus de 100 missions menées à bien pour des entreprises de premier plan, une expérience de 18 ans dans le recrutement de cadres et dirigeants ainsi qu’une expertise de coach. Elle met son enthousiasme au service de ses clients et managers de transition qu’elle accompagne dans la durée.

marie.paillard@grantalexander.com

 

Les équipes GAEI comptent également :

 

Alban Azzopardi

alban.azzopardi@grantalexander.com

Directeur de Grant Alexander Executive Interim, Docteur en Physique et titulaire d’un Executive Master de Sciences Po, il a fait du Management de Transition sa spécialité depuis plus de dix ans. Il propose notamment une vaste expertise du secteur industrie.

 

Frédéric Ledien

frederic.ledien@grantalexander.com

Interlocuteur privilégié des PME et des fonds d’investissement, il apporte à ses clients son expérience RH rodée depuis de nombreuses années par un parcours de Directeur des Ressources Humaines dans divers secteurs de la santé, de l’industrie et des services.

 

Rémy Longo

remy.longo@grantalexander.com

Basé à Lyon, il propose des réponses en Management de Transition sur la région Sud-Est et apporte notamment une compétence spécifique sur les sujets d’économie sociale et solidaire acquise au fil d’un parcours dans plusieurs associations nationales du secteur social.

 

Les équipes de Grant Alexander Executive Interim bénéficient aussi de l’expertise de Mamy Ravelojaona, consultant expert en transformation digitale, qui intervient de façon transversale auprès des entreprises clientes dans les différents métiers du cabinet.

mamy.ravelojaona@grantalexander.com

 

 

Contact presse : veronique.mauge@grantalexander.com